Tsunamis – Editions La Découvrance

Tsunamisaux Editions La Découvrance

Après Kenavo Penn Sardin,
la suite que tout le monde attendait…

Après de multiples aventures dont une bataille homérique dans le cimetière de Douarnenez, l’équipage essentiellement breton du William Mc Cann ancrait la gabare centenaire dans la petite baie d’Anguilla où les attend leur ami Barag. Toutefois, la douceur antillaise est perturbée par les échos des événements qui secouent la planète.

Abandonnées par les gouvernements fantômes et livrées aux meilleurs sentiments comme aux pires pulsions, les populations jouent leur survie. Pendant ce temps-là, une immense armada de navires de guerre se regroupe dans la Manche, un avion militaire s’écrase en plein Atlantique, un ancien marine explose avec sa moto au fond d’un ravin, des populations cheminent dans Manhattan, un amiral de la Royale organise une joute navale homérique à Brest…

Juin 2014- Je raconte l’intervention du chantier Tanguy sur le lift du Rosmeur. Je ne connaissais du chantier que son enseigne au bout du Port Rhu. J’ai rencontré Yves quelques années plus tard et l’ai idiotement – j’assume mes provocations débiles! – provoqué donc au bras de fer. Il s’est esquivé et m’a offert le lendemain une grosse clef à oeil brisée net accrochée au bout d’une ficelle. Dont acte. Ensuite, il m’a convié aux premiers bords de son Nicholson, Rocquette, et a tenté de me faire passer dans la poulie de foc en tête de mat à Brest!


Le même équipage, confronté à des personnages et à des phénomènes extraordinaires, continue sa quête d’indépendance et d’identité sur mer et sur terre.
Et puis, un jour, la planète se fâche. Un mardi de printemps, le premier tsunami ravage une colline d’oliviers dans la baie de Saint-Tropez.

 

  • 03/04/11 – Premières dédicaces à la Journée du Livre d’Asnières
  • 26/03/11 – Tsunamis est chez l’imprimeur