Autodafé

La rumeur enfle qu’un projet de loi serait présenté rapidement aux fins de contrôler la diffusion de l’image de l’irréductible Gaulois qui transmettrait une image peu propice au nivellement identitaire.
Un député fayot de la majorité allant jusqu’à prôner l’autodafé des ouvrages de Messieurs René Goscinny et Albert Uderzo accompagné d’une oraison funèbre déclamée par Keyoncé.