Vouloir du soleil

C’est bon, nous avons vu et aimé et compris s’il fallait mieux comprendre. Vrai docu, traité et format, où Ruffin est comme il est, naturel et malin. Un vrai Français d’Amiens même.
« Obligés » de voir le film dans un cinéma de St Lazare où les écrans sont à peine plus grands qu’un grand écran télé domestique.
Allez-y, plus il sera vu, plus il sera visible. Je parle du film.