La (petite) guerre des Minquiers

En 1984, Jean Raspail, écrivain et consul général de Patagonie en France, auteur des mémoires d’Orélie-Antoine de Tounens, débarquait aux Minquiers pour y faire flotter le drapeau du royaume de Patagonie, dont Tounens (1825-1878) avait été le premier roi.

Les Minquiers furent alors rebaptisées, pour une journée, Patagonie Septentrionale, et la Maîtresse-Île Port-Tounens.

Cet épisode, qui faisait suite à la demande ironique faite au Royaume-Uni d’évacuer les îles Malouines, provoqua un petit incident diplomatique avec la France, toutefois sans conséquence puisqu’elle continuait à reconnaître la souveraineté britannique sur ces îles.

L’action fut renouvelée en 1998. Le drapeau de Patagonie fut à nouveau hissé, mais cette fois-ci, l’Union Jack fut descendu puis remis à l’ambassade britannique à Paris par Jean Raspail.

Passées relativement inaperçues en France, ces deux expéditions eurent en revanche un fort écho en Angleterre, où elles firent la une des journaux.

 

Merci Wikipedia