Morse avant arrière !

Bon ok, suite au passage avisé de l’excellent expert Stéphane rochelo-briochin, qui s’alarmait que je doive lâcher la barre pour actionner à deux mains le levier d’inverseur quelque peu rétif,… sur ses conseils j’ai appelé l’homme de l’art: l’inverseur est nickel, les câbles sont rouillés et la poignée Morse (photo d’un cousin) dead. Il va opérer! Alléluia.

Mardi, pour « convoyer » Saba du bassin des chalutiers aux Minimes et retour, je vais faire un festival de marche avant et arrière cool. Avec l’auriculaire!

Les commentaires sont fermés.