Le Dana en récompense

Une superbe initiative au YCC.

Lors des remises de prix où l’on énumère grosso modo les noms des 3 premiers, le VP culture a dealé des livres qui font l’objet d’un tirage au sort pour les nominés.

Et là, suis content, j’ai gagné le Dana que je lus lors de sa parution en 1840!

Depuis la préface du grand traducteur Simon Leys qui est un festival jusqu’à l’incroyable biographie écrite au passé simple, le prétérit anglo-saxon, tu rentres dans la vague des pages et te tapit dans les voiles pour lire cool.

Avec la page de garde dûment tamponnée, ce livre vaut de l’or!

Les commentaires sont fermés.