Demain, l’histoire aura oublié

Demain, l’histoire aura oublié
Qu’aujourd’hui
Des polichinelles
Tireurs de ficelles,
Auront salué
L’air digne et pénétré,
Un preux colonel
Un héros mort.

Dehors,
Ceux qui vont mourir au hasard
D’un tir abruti
Ne saluent plus César
Ils saluent ceux qui
Sont morts