Sortie le 15 mai, mais 2015

CouvColomb1Ce livre est une pochade sur Christophe
Colomb, écrite avec l’humour satirique et le
style tranchant de l’auteur du « Dictionnaire
insolite des mots marins».
Philippe Payen s’attaque au grand Christophe
Colomb en ces termes :
« Dans une démarche révisionniste indispensable
à notre civilisation, après avoir analysé
les dires des détracteurs comme des zélateurs
de Cristobal Christophe, l’auteur a tenu
à exp(l)oser la personnalité protéiforme de
Colomb : amoureux, lobbyiste, marqueteur,
marin, hypocondriaque, voyou, opportuniste,
infatué, etc… jusqu’à son ultime embarquement le 20 mai 1506 à Valladolid.

Il avait à 55 ans et partait convaincu d’avoir atteint l’Asie.

A l’heure où, sur notre planète, la géolocalisation satellitaire permet d’identifier le plus infime caillou perdu dans l’immensité océane, il pourra s’avérer difficile d’admettre que Christophe Colomb, croyant mordicus aborder l’Inde, ait pu se planter au point de buter sur les iles caraïbes et rater les Etats Unis non sans infliger durablement aux Américains natifs l’appellation d’Indien.
L’erreur à ce niveau est surhumaine.

A propos de surhumain, les attitudes et les postures psychotiques de CC, à la fois
Docteur Cristobal et Mister Colomb, relèvent d’une approche prémonitoire de la schizophrénie
que la psychanalyse a saluée en baptisant Sigmund Freud, le Christophe Colomb
des neurosciences. Pas mal, non ? »