Rédacteur, rewriter, traducteur

De la rigueur éditoriale à l’iconographie magistrale, c’est ce qu’imposent les revues dans lesquelles j’interviens en tentant parfois le soupçon de clin d’œil. Ah ! confessent-ils, écrire pour l’Equipe et pour Libé !

My tailor is rich and Liz Taylor was. On ne traduit correctement que vers sa langue maternelle. So. 100% certain. A condition d’être relu, le défrichage côté version est aussi possible. Et là, le rewriting prend tout son sens : comprendre – écouter – adapter.

Et puis, ce saut vers l’inconnu dans lequel on se plonge pour s’en imprégner jusqu’à le transformer en articles aux sujets aussi hétérogènes que les méandres associées de la tête et du clavier. Se besoin de découvrir à chaque fois que d’autres mondes de mots sont utilisés par d’autres univers d’individus.

pro btp guedelon 1 0012015 PROBTP GUEDELON 2 0012015 PRPBTP AMIS ETE 001