1964-2014:le cinquantenaire du yacht classique

Il reste 6 jours à Saba pour être encore plus belle et plus solide.

Pour tout dire, l’idée de m’engager dans la démarche de crowdfunding participe de l’esprit qui règne à bord, en mer ou au port : on s’amuse efficace  chacun dans la recherche de son meilleur profil de matelot. J’en veux pour preuve les équipières – et piers – qui embarquent et ré embarquent.

Saba est déjà en chantier à Paimpol pour des travaux devisés et financés.  Hors, Saba fête son cinquantenaire de navigations cette année ! C’est là que l’idée est née de mettre à profit sa mise en chantier programmée pour en faire « plus » en faisant appel au mode de financement qui remet les relations humaines au gout du jour. Quelle que soit la somme créditée, nous partageons la même envie de faire.

J’ai donc décidé, pour celles et ceux qui ont déjà participé, comme pour celles et ceux qui vont participer avant le 26 (en complément des cadeaux inscrits sur le site), d’organiser 2 fêtes à bord avant la fin de l’année afin que chacun puisse participer.

Merci. Amitiés.

Les commentaires sont fermés.