Nettoyage intrinsèque à grande eau

L’extérieur repeint et vernis brille au jeux d’eau du port éclairés par les rayons solaires. Cette phrase naze est préambule à la suite puisque Saba ne connait plus guère de fuites pénétrantes.

Avec le temps, rien ne s’en va. Poussières et gravats de bois. Bouteilles ballotées et laitons piquetés. Gazinière rouillée jetée.

Pas d’alternative, il faut frotter. Seules les fées peuvent assumer*.

Elles le firent, gantées de rose, à l’aspirateur, à la brosse, à l’éponge dans les débordements détergents!

Avant de tout rincer au jet. Tous les produits vont dans l’eau car ils sont plus bio que l’eau.

Désormais, les couchettes sont prêtes, matelas ajustés, ya plus qu’à aller se coucher. Entre les quarts de nav et ceux de vins divins savourés l’auriculaire en l’air comme les princesses, seules, savent le faire même après avoir ardemment oeuvré.

* Je ne prétends pas que seules les Dames sont expertes en ménage. Sinon le leur avec mari, babies, patrie. Le home sweet home est aussi l’homme sweet homme.

Les commentaires sont fermés.