Saison 2012

Le Mexique en visite sur Saba

De gauche à droite notre nièce Sophie et ses enfants : Juan Carlos, Ricardo y Daniel. Derrière l’appareil photo, Catherine, ma sœur mexicaine de Monterrey, NL..

Visite in & out dans le bassin du Musée avec un coup de fil de Stéphane A. dit l’expert, pour me prévenir qu’il y avait 2 dames et 3 enfants sur Saba.

Next time, nephews, we’ll sail up on the sea, claro?2mexique

Saba toujours en tête au départ !

Hein ? Du quoi ? où çà ? reprendre un peu de « alba » ?
Ah non non non merci…j’ai plus faim !

Après plus de 3 mois de régates et 9 épreuves entre Saint Malo, Trébeurden, Bénodet, Port Louis, Le Bono et La Rochelle, Saba est toujours en tête du Trophée Langlois des meilleurs départs avec 29 points ; le yacht suivant étant le plan Sergent, Marguerite.

 

Lire la suite de cette entrée »

Tout sur Port Louis (56) et les Voiles de la Citadelle

Mais avant : juste quelques paragraphes de silence dans sa tête
à la mémoire de Jean Maurel,
batailleur de vagues, de vents et de l’international mal pervers ;
51 ans c’est jeune pour vieillir et mourir, non ?1lorient1

On abandonnera quelques temps la délicieuse et fantasque Lady Taud à ses extravagances pour resituer le débat sabbatique dans son épopée de vagues, de brises, de coups de pinceaux et de partages humains (les partages humains qui autorisent à s’interroger sur l’altruisme partagé de l’anthropophage et de l’anthropophagé).

Lire la suite de cette entrée »

CCMA 2012, les « contrandus » officiels…

KIF_3398
Semaine Classique Trophee SERGENT du 18 au 20 mai
Mise en bouche Ars-en-Ré les 5 et 6 mai

Semaine Classique et Trophée (François) Sergent

Froid, pluie et vent,

on a cherché le beau temps, l’a pas trouvé…

mais on a gagné !

9-2012-05-1

9-2012-05-2

Les grands ponts ont ceci de bon qu’ils incitent le citadin, sa citadine et les citadininos à sortir prendre l’air, l’atmosphère et les bouchons. Que font bison futé et mister météo ?
Lire la suite de cette entrée »

Docteur Pruneau et Mister Barbapapa

Docteur Pruneau et Mister Barbapapa

Rencontres opportunes et la mise en bouche qui s’ensuivit…

pruneau1pruneau2La lady s’éveillait d’une longue sieste durant laquelle, rapporta-t-elle, elle eut la vision d’un yacht en chantier, épontillé solitaire devant un chantier fermé. Un canote qu’elle jalousait en son for intérieur d’abord à cause de son patronyme de Saba qu’elle ne parvenait à raccrocher à ses quartiers de noblesse (Zequouine) et parce qu’elle ne pouvait – malgré sa polyandrie galopante – en être la reine car la place était aussi prise qu’inexpugnable.
Or donc, bon prince – bonne princesse dans ce cas est assez moyen comme expression – elle décida d’aller visiter la zona technica où vaquaient des artisans indolents aux airs de carénage.
Lire la suite de cette entrée »

Travaux 2012

Depuis la dernière sortie oléronaise et rochefortaise où des entrées d’eau inquiétantes par l’avant – suite de la collision avec quoi ? dans l’estuaire de la Loire – l’eau est bien montée au port.

Merci à Jan Mi pour sa vigilance et à Peppo pour sa pompe puisque celle (neuve) de Saba ne fonctionnait plus.

Comme le moteur ne démarrait plus ! Alléluia ! Nauticelec est intervenu : chargeur out à force sans doute d’être secoué par les variations de tension électrique et autres disjonctions portuaires ; le chargeur était allumé mais ne chargeait plus. Changement de chargeur.

Notre Dame des Flot partie vers l’Afrique, Johannes du port a installé une pompe « au cas où » en attendant la sortie de Saba et réparations prévues le 17 mars, antifouling, etc. et Mister Barbara le perfectionniste à l’étrave.